PLU

plu2

 

Tous les documents P.L.U.

 

0.Page de Garde dossier pdf2

 

1.Rapport de présentationpdf2

 

2.PADD pdf2

 

3.OAP pdf2

 

4.Règlement pdf2

 

5.1.Plan centre pdf2

 

5.2.Plan Nord pdf2

 

5.3.Plan Sud pdf2

 

6.Page de Garde pièces annexes pdf2

 

6.1.Liste emplacements réservés pdf2

 

6.2.a.Annexes sanitaires pdf2

 

6.2.b.Plan AEP pdf2

 

6.2.c.Plan assainissement pdf2

 

6.3.a.Liste des servitudes d’utilité publique pdf2

 

6.3.b.Plan des servitudes d’utilité publique pdf2

 

6.4.Périmètres reportés à titre informatif 


Arrêté de mise à l’enquête publique du projet de modification N°1 du P.L.U. visé par la sous-préfecturepdf2


Plan local d’urbanisme – Modification n°1 – Rapport de présentation

Plan centre

Plan nord

Plan sud

Orientations d’aménagement et de programmation (OAP)


Rapport d’enquête publique P.L.U


Aménagement de la place Malherbe

Depuis plusieurs années, nous menons une politique de valorisation du patrimoine architectural, urbain et paysager.
Pour chaque projet, l’objectif est de retrouver et de révéler la mémoire des lieux en associant tradition et modernité. Il s’agit de réintroduire dans l’espace public des principes de composition urbaine qui redonnent toute sa place à la dimension patrimoniale des lieux, sans pour autant en contraindre la fonctionnalité et l’accessibilité.

Établis en plusieurs phases, et avec méthode, les aménagements réalisés confèrent à la ville une nouvelle cohérence et lui restituent son identité.
Aujourd’hui, il convient de redonner une unité à la place Malherbe. Elle est le cœur de la cité, un lieu de rencontre et d’échange, c’est la place du marché et des grands évènements. Multifonctionnelle, elle est à l’articulation des époques, entre la ville contemporaine symbolisée par le pôle culturel « la Croisée des arts » et la ville médiévale avec l’ensemble monumental basilique / Hôtel de Ville / Couvent Royal.

La place Malherbe fait vivre la ville. Elle la fait respirer en créant des ouvertures et des perspectives. Elle se situe au centre de deux axes, un Ouest / Est qui pointe la basilique Sainte-Marie-Madeleine depuis l’avenue Gabriel Péri, et un autre Nord / Sud qui pointe le massif de la Sainte-Baume depuis l’avenue Maréchal Foch.

Actuellement cette dimension historique n’est en rien mise en valeur. Le traitement strictement routier a affaibli sa personnalité en retirant le lien graphique et de matière que produit une unité de traitement en dalles de pierre.

L’aménagement proposé poursuit le travail de couture urbaine en s’inscrivant dans le même parti architectural que celui de la place de la Victoire, et en prolongement du parvis de la Croisée des Arts.

Il affirme la spécificité de la place et met en valeur les commerces sédentaires. Il est adapté aux usages, tout en étant esthétique et fonctionnel.

Un parvis libéré du stationnement anarchique est créé. En hiérarchisant les usages et les modes de déplacement, il offre un espace paisible et sécurisé.

Garants de la fonctionnalité de la place et des multiples possibilités d’usages, les axes de circulation permettant de la traverser et de desservir les rues adjacentes sont maintenus.

Deux zones d’une trentaine de places de stationnement s’inscrivent soigneusement dans l’aménagement. Elles fonctionneront en stationnement gratuit à durée limitée.

Les platanes présentent un état sanitaire médiocre. Les sujets gravement affectés par le chancre, provoquant un risque de pourriture du bois de cœur à l’origine de la plupart des ruptures de grosses branches et des chutes d’arbres, seront remplacés. Chaque arbre abattu sera numériquement remplacé par un sujet résistant à ces pathologies.

Ce projet a fait l’objet de deux présentations publiques les 1er mars et 8 avril 2016, et un registre pour recueillir vos avis et vos idées est à votre disposition au secrétariat général.

Malherbe

Téléchargez le plan de la future place Malherbe.

 

Depuis le lundi 3 octobre, dans le cadre du projet de réaménagement de la place Malherbe initié par la mairie de Saint-Maximin, le Service Régional de l’Archéologie (Ministère de la Culture, DRAC- PACA) a prescrit la réalisation d’un diagnostic archéologique afin d’évaluer le potentiel archéologique du secteur et mesurer l’impact des futurs travaux sur celui-ci.

Ce diagnostic a été confié à l’Institut national de recherches archéologiques préventives et sera réalisé sur quatre secteurs distincts qui seront sondés à tour de rôle.

Le sondage sud localisé entre la rue Garibaldi et la rue de la République, ainsi que celui situé au niveau de l’écusson ont d’ores et déjà été menés puis rebouchés. Les deux sondages suivants, sur chaque contre-allée de la place Malherbe sont en cours et devraient être terminés au début du mois de novembre. Les vestiges archéologiques qui ont été découverts consistent pour l’essentiel en fondations de murs et éléments de dallages qui peuvent être rattachés soit au Moyen-Age, soit à la période moderne. L’étude des mobiliers archéologiques (fragments de céramiques pour l’essentiel) qui aura lieu après la fouille permettra de dater ces constructions et de restituer l’environnement de la place Malherbe à ces différentes époques.

Première zone : le parking (début du Bd Jean Jaurès, entre la rue Garibaldi et la rue de la République).
Deuxième zone : l’écusson entre la rue de la République et la rue du Général de Gaulle.
Troisième zone : la contre allée Est de la Place Malherbe.
Quatrième zone, la contre allée Ouest de la Place Malherbe.

Nous vous remercions de votre compréhension concernant la gêne éventuelle engendrée par ces interventions.