Événements

Juil
10
ven
Élisabeth Dinardo – Sculptures @ La Croisée des Arts - Hall des expositions
Juil 10 – Juil 23 Jour entier

La sensualité féminine et le couple sont ses principales sources d’inspiration. De l’abstraction à la figuration suggérée, son travail s’articule autour de la ligne et de la matière. Élisabeth Dinardo aime cultiver une certaine sobriété afin de permettre à ses sculptures de mieux capter la lumière. Parfois une touche de couleur vive donnera une dimension très contemporaine à certaines créations. Sa priorité : oser et divaguer entre fantaisie et réalisme afin de faire partager sa passion.

Juil
24
ven
Alexandra Scemanna – Peintures @ La Croisée des Arts - Hall des expositions
Juil 24 – Août 6 Jour entier

Les créations pop min, douces, éclatantes et lumineuses sont un hymne à la vie. Chaque œuvre est une quintessence de passé, de présent et d’avenir, mettant en lumière les mouvements et les enchaînements inhérents aux processus de vie. Un vrai engagement dans la transformation.
La peinture pop min est à l’image de la conviction profonde de l’artiste et du sens de sa vocation de peintre. La vie est belle et précieuse, elle passe avant tout, voilà un art qui en loue la beauté.

Août
7
ven
Ani Poghosyan – Peintures @ La Croisée des Arts - Hall des expositions
Août 7 – Août 20 Jour entier

« Chacune de mes œuvres à son histoire.
Je crée mon univers très coloré où tout le monde est aimable.
Où les méchants deviennent gentils, où la joie et le bonheur sont réunis.
Où il y a de l’amour, du respect et du partage.
Où le monde est en paix. »

Août
21
ven
Bernard Laroche – « Des bois et des histoires » (sculptures) @ La Croisée des Arts - Hall des expositions
Août 21 – Sep 3 Jour entier

Tous les artistes représentent le monde mais chacun le sien. Il existe pour Bernard Laroche une dimension sensible, magique derrière chaque chose, chaque objet et son travail essaie de les révéler.
Son medium est le bois car dans toutes les cultures primitives, il existe un arbre sacré, millénaire, nourricier, protecteur.
Il cherche des bois, des formes uniques, et il n’en retient que l’épure : une courbure, un élan et il la met en espace pour raconter leur histoire, les réveiller.