Programmation des fêtes de fin d’année

Le Saint-Maximinois n°7

Évènements à venir

Déc
2
ven
Jour entier Téléthon @ Place Malherbe
Téléthon @ Place Malherbe
Déc 2 – Déc 3 Jour entier
Téléthon @ Place Malherbe
Programme des 2 et 3 décembre 2022 ! Organisé par Ansline Pari’t en partenariat avec la Mairie ⚠️ Samedi 3 décembre en complément du programme, une  » Boucle pour le...

Pharmacie de garde : 3237

[06/10/22]

Son talent combiné à un travail acharné ont permis à Romane d’accéder à la finale de The Voice Kids édition 8 sur TF1 qui se déroulera ce samedi 8 octobre 2022. La Saint-Maximinoise de 15 ans, admirative de la star américaine Beyoncé, ne tient plus en place. « Je ne suis pas du tout stressée, confie-t-elle, je ressens plutôt de l’excitation, j’ai hâte ! » Dans l’intervalle, cette dernière travaille sans relâche. « En studio, j’ai répété à plusieurs reprises ma chanson (dont elle n’a pas le droit de divulguer le titre, ndlr) ainsi que les déplacements sur scène. »
Un parcours sans faute jusque-là auquel la jeune fille ne s’attendait pas du tout. « J’ai participé avant tout à l’émission pour me faire repérer par des agents, des producteurs. » Car Romane n’envisage pas un instant de faire un autre métier que celui de chanteuse. Une vocation pour la musique qui est née dès l’âge de 5 ans. Et Romane n’a pas perdu de temps, dès la maternelle, elle intègre une chorale dont elle fera partie jusqu’à la fin de l’élémentaire. C’est à 10 ans que sa passion prend une tournure plus professionnelle âge auquel elle commence à prendre des cours avec une coach vocale Saint-Maximinoise, Véronick Le Luyer.
Ce samedi soir, un seul objectif : faire briller son talent avec éclat. Et profiter au passage de se produire une dernière fois sur le plateau de the Voice Kids jusqu’à une prochaine opportunité peut-être encore plus prometteuse.
Une façon aussi de rendre hommage aux nombreux fans qui l’accompagnent depuis le début de l’aventure et qui ne sont pas forcément tous Varois. Ses camarades du lycée Janetti par exemple ne l’ont, parait-il, pas reconnue !