Accueil

previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

 



calendar-with-a-clock-time-tools

Fibre optique et réseau mobile

Programme de déploiement de la fibre par la communauté d’agglomération de la Provence Verte : ici.

Vous rencontrez des problèmes de couverture de réseau ?
Signalez-le à : couverturemobile@st-maximin.fr

 

[Publié le 27 septembre 2019]

 


Le département du Var est placé en niveau d’alerte 1 pour la pollution à l’ozone.

En application de l’arrêté du 13 juillet 2017 portant organisation du dispositif d’urgence en cas d’épisode de pollution de l’air ambiant, le préfet du Var appelle à appliquer les mesures suivantes jusqu’à la fin du phénomène :

– réduire l’activité sur les chantiers générateurs de poussières et recourir à des mesures compensatoires afin d’en limiter leurs effets (ex. : arrosage des débris) ; pour les chantiers qui ne sont pas sous votre responsabilité directe, il vous est demandé de transmettre cette recommandation au responsable du chantier.
– reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils thermiques ou des produits à base de solvants organiques (white spirit, peinture, vernis décoratif, produits de retouche automobile… ).

Plus d’informations sur www.atmosud.org


Réglementation de l’emploi du feu dans le Var.

Le département du Var est particulièrement exposé au risque d’incendie de forêt et le brûlage des déchets verts constitue une importante source de pollution de l’air, néfaste à la santé publique. En conséquence, l’arrêté préfectoral du 16 mai 2013 interdit le brûlage des déchets verts sur l’ensemble du département et réglemente strictement l’emploi du feu au regard des risques d’incendie. [Plus]


Dans le cadre de la lutte contre l’infection de la ‘loque américaine’*, la préfecture met en place un recensement des ruches présentes sur la commune. Si vous possédez une ou plusieurs ruches, merci de bien vouloir indiquer sa/leurs localisation(s) au secrétariat général – 1er étage de la Mairie – 04 94 72 93 26. Merci de votre coopération.

*Maladie très grave et contagieuse de l’abeille méllifère due à une bactérie appelée Paenibacillus larvae, qui a la propriété de produire des spores extrêmement résistantes. L’agent bactérien atteint le couvain jeune de toutes les castes mais les signes cliniques de la maladie ne sont observables qu’à l’examen du couvain operculé. Les immatures (stades larvaire, nymphaal et prénymphal) meurent aux stades prénymphes ou nymphes et évoluent en masses gluantes puis en écailles, fortement adhérentes. Les abeilles ont beaucoup de difficultés à éliminer ces cadavres qui contiennent des millions de spores. Sans intervention de l’apiculteur, la maladie entraîne d’abord un affaiblissement de la colonie propice au pillage puis sa mort.


borne

Mouv’Elec Var : un réseau de bornes de rechargement pour véhicules électriques déployé par le Syndicat Mixte de l’Énergie des communes du Var.

Télécharger le dépliant d’information.